Vosne-Romanée

Le vignoble de Vosne-Romanée

Vosne-Romanée est un village de la Côte de Nuits. On trouve ici 15 climats classés en premier cru ainsi que ses 6 légendaires grands crus.C’est ici que l’on trouve les grands crus qui ont hissé la Bourgogne au rang des plus grands vins du monde. Terroirs d’exception où l’on trouve les crus aussi prestigieux que leur rareté et leur prix : La Romanée-Conti, La Tâche, La Grande Rue, La Romanée, La Romanée-Saint-Vivant et le viril Richebourg. C’est ici que l’on trouve le parfait équilibre entre sol et sous-sol, produisant des vins à la fois riches, fins et complexes.

La superficie en production est de 156 ha dont 56 ha en premier cru. La production, elle, est de 7.065 hl pour 2.590 hl en premier cru.

Carte extraite des ouvrages Les Vins de Bourgogne & The Wines of Burgundy (collection Pierre Poupon – Hameau de Chevignerot – 21200 Beaune-Vignoles) avec l’aimable autorisation des auteurs Sylvain Pitiot & Jean-Charles Servant.

Le Domaine Mongeard-Mugneret fait partie des Grandes Maisons de la commune la plus prestigieuse de la Côte de Nuits, Vosne-Romanée. Au coeur de la Bourgogne, entre le majestueux château du Clos de Vougeot et la petite ville de Nuits-Saint-Georges, le village de Vosne-Romanée est entouré des crus les plus prestigieux. La famille cultive la vigne depuis plus de 8 générations connues, c’est-à-dire depuis l’an 1620 environ. Le nom Mongeard-Mugneret est renommé depuis 1945, Eugène Mongeard étant le grand-père de Vincent et Edmée Mugneret sa grand-mère.

La superficie en exploitation en famille est d’environ 30 hectares de vignes réparties en 35 appellations. Des appellations communales comme Vosne-Romanée, Chambolle-Musigny, Fixin jusqu’aux crus les plus rares comme le « Grands-Echzeaux » et le légendaire « Richebourg ».

Le style et la constance du Domaine est rare ! Ici, on ne cherche pas les artifices afin de plaire à la presse. Les vins sont toujours vivants et vibrants. Pas se sur-extraction, pas d’excès de bois, pas de surmaturité,… en résumé, pas de caricature. De la pureté, de la tension et toujours une expression représentative du millésime et du terroir, ce qui devient malheureusement de plus en plus rare.

Les vins sont vivants et évoluent harmonieusement avec le temps. J’ai eu le privilège de faire une dégustation verticale jusqu’à 1954 sur différents terroirs et je dois dire qu’en plus d’en garder un souvenir ému, les vins vivent et je conclurais en disant qu’il n’y a plus d’année climatique, plus de vigneron, juste un terroir. Cette humilité de style de Vincent Mongeard force le respect de tout amateur de Bourgogne dont vous faites partie.

Un Domaine incontournable.

WordPress PopUp Plugin

La Maison du Cigare

Vous devez être âgé de 18 ans pour visiter ce site. Veuillez vérifier votre âge